quelques notes et remarques personnelles


























 
Archives
<< current













 
This is where you stick random tidbits of information about yourself.



























les yeux sans paupières
 
On s'en branle 8/23/2003  
C'et plus avec l'âge qu'avec le temps que la masturbation nous gagne. Comme tout égoïsme, celui du sexe se met en place peu à peu et de plus en plus furieusement. Et vient le temps où l'on s'économise une nuit de labeur physique à deux ou trois au profit d'une efficace branlette non pas solitaire mais "personnelle". En somme le plaisir vire à l'expertise peinarde tandis que le sentiment se délite sous l'habitude.
Ah, mais il y a aussi des questions pratiques, non ?!

1:12 AM

Le coût de la vie 8/20/2003  
Il serait utile de mettre en place une bourse du coût de la vie. Aujourd'hui, à Kaboul, combien vaut un enfant irakien de confession sunnite ? Il en faut combien pour atteindre le prix d'un haut représentant de l'ONU ? On se ferait des échanges: ici la victime très médiatisable d'un tueur fou aux USA, là le tué sur la route près de Gisors, banal. Ailleurs les prisonniers chinois fusillés, etc.
Ça aiderait à évaluer les dictatures aussi! Par exemple en Europe un Pinochet vaut mille Idi Amin Dada quand bien même le second massacra près de 50 fois plus de ses congénères.
Oui, ce serait fort utile à tout le monde.

4:43 PM

Sang de travers 8/19/2003  
Il y a des trucs qui font sourire, sans méchanceté, un peu en coin dirais-je.
Tenez, un exemple, vous en connaissez beaucoup vous des métis des Antilles qui ne se disent pas "descendants d'esclaves". Descendant d'esclave ! Quelle histoire ! Du martyr, de la souffrance, une attache tirant sur le "nègre". Oui, bon, mais pour être métis, on ne peut faire du noir-noir, faut mettre du blanc. Vous voyez ce que je veux dire ?
En somme, que je lui disais ce matin: "Si tu es métis, c'est que tu es autant descendant d'esclave que d'esclavagiste ! Facile de choisir son camps après."
C'était mon innocent sourire du jour.

7:23 PM

Téléonomie mon amour... 8/17/2003  
Parfois il me prend l’envie de rêver d’éternité, de ne pas supporter l’idée d’avoir vécu là, maintenant par hasard et pour rien. Alors j’imagine ça : que l’humanité réalise Dieu par téléonomie, que notre monde progresse et qu'à l’ultime fin il produira DIEU... qui enfin pourra produire la naissance de l’homme qui l’a créé (la naissance du temps en fait, vous voyez ce que je veux dire).
Ben c’est tout con, mais ça fait du bien de se garder ce genre d’espoir par moment !

6:15 PM

La ville à la campagne 8/16/2003  
Si Luc Besson acceptait de produire mon second long-métrage je crois que nous tournerions une sanguinaire fiction inspirée de la TV-poubelle baptisée "Survivor" ou, en France, "Koh-Lanta". On y verrait des adultes se haïr dans une île "de rêve" sous les caméras et les directives d'une équipe de soixante producteurs-animateurs-médecins-conseillers-etc.
L'ensemble, bourré de mensonges, de tricheries, de manipulations destinées au final à produire un long support de pub digne de huit semaines, pourrait simplement s'appeler "La ville à la campagne"...

8:23 AM

Le sida dans un monde immobile 8/10/2003  
Hormis ceux qui sont professionnellement concernés et ceux qui sont personnellement touchés, qui s’intéresse, qui aide, qui se bat pour les sidéens ou les séropositifs? Pour cette misère comme pour tant d’autres je ne parviens pas à comprendre mon, notre immobilité ; le monde meurt et je demeure – le temps que ça durera. Inexplicable égoisme des hommes qu'aucune idée ne vient fédérer. Il faut reconnaître que le désintérêt des religions et des idéologies pour le peuple n'aide pas à nous rassembler pour de grands combats.
6:25 PM

Idée à la con pour la télévision 8/09/2003  
Pourquoi les télévisions ne diffusent-elles pas en direct leur son sur la radio ? Pourquoi ne puis-je suivre un film, une émission en public, les journaux, depuis mon petit poste radio, dans ma cuisine, ma salle de bain, ou en pédalant sur ma bicyclette avec mon balladeur diffusant dans mes oreilles ?
Pour ce qu’il y a à voir derrière l’écran, ça me suffirait bien...

9:27 AM

Ville stérile 8/08/2003  
Je suis allé habiter en ville. Dans l'appartement il n'y avait pas d'araignés, pas de cafards, (des acariens par millions pourtant, disait-on, dans mon lit,) des pigeons au loin, des tartines de merdes canines sur chaque trottoir, pas de moustique, pas de cousin, parfois un merle, la chatte de ma voisine.
L'appartement en ville est un milieu stérile.

11:38 PM

La peau qui respire 8/07/2003  
Combien de temps, chaque jour, demeurons-nous nus ?
Je suis timide, pas du genre à m'exposer, je me cache ; alors je suis tout triste de devoir laisser ma peau se frotter, s'épuiser, se morfondre et s'amollir sous des vêtements tout le temps. C'est agréable pourtant la nudité. On se rend mieux compte que l'on a un corps quand on le laisse nu.

7:04 PM

La peur du Noir (dans les supermarchés) 8/02/2003  
Si j'étais africain Noir et me promenant en France, j'écrirai un pamphlet de 1000 pages destinés à mes amis de couleur pour leur dire que je ne comprends pas qu'ils n'aient eu d'autres choix que d'être éboueur - on le savait déjà, grrr - mais surtout aussi : videur. Videur, cerbère, gardien, surveillant, veilleur de nuit. Le Noir pour effrayer les vilains blanc voleurs...
Secrétaires blondes et videurs Noirs. Dans Lucky Lucke les blanchisseurs sont jaunes. Nous feuillèterons encore ensemble le nuancier social du quotidien qui ne s'arrange oh vraiment pas.

11:16 PM

Une petite âme...  
C'est embêtant, je ne suis pas assez intelligent. Comme Lulle interrompu à plusieurs reprises par Dieu quand il voulait composer ses chansons légères, j'aperçois d'admirables destins, d'immenses réponses aux plus déterminantes questions mais reste avec les doigts suspendus au-dessus du clavier et qui ne retombent que pour s'interroger : comment, étant ce que je suis, aller au-delà (de ce que je ne comprends pas) ?
Alors je cause, je micro-questionne, je complète par l'imagination ce que m'interdit de construire ma paresse et mes autres vices.
Je suis né petite âme...

8:32 AM

Trop 7/31/2003  
Oh ! On va où là ?! Les bébés dégringolent du ciel par milliers et millions et par jour et puis quoi ? Est-ce la solution ? Envahissons-nous la terre… Et après, dis, tu y as pensé au moins ? Dans deux millions d’années seront-ils soixante milliards d’êtres humains ? Quelles proportions prendront les guerres ? Quels massacres et quels morts à venir… Je ne sais pas trop mais, ne devrions-nous pas au moins nous poser certaines questions ? Pendant que…
11:46 PM

L'offensive de la bouffe-rectangle 7/29/2003  
Céleri rémoulade (en barquette). Carottes râpées idem. Quatre tranches “filet de dinde”, sous cellophane. Surimi, toastinettes Président. Emmental. Wasa léger, paté de foie Fleury Mi-choix. Pâté en croûte plastifié. Margarine sous PVC parallépidique. En nos villes l’offensive de la bouffe rectangle a dévasté les goûts et les plats mitonnés. Nous bouffons des saletés en petits rectangles emballés. L’offensive de la bouffe rectangle ! Nous sommes tous menaçés !
11:35 PM

Les américains sont plus cons que les français car ils comprenaient les chansons des yéyés... 7/28/2003  
C’est un truc qui m’a toujours épaté : comment les anglo-saxons ont-ils pû adorer le rock en comprenant les paroles consternantes de ses chansons. Car franchement, "Let It Be", "Under my thumb", etc, quelles âneries déglosées sous la triste pudeur des différentes guitares ! Honneur aux crétins 'frenchies' ! Nous avons une excuse : nous n’avons jamais vraiment compris les paroles de nos chansons fétiches !
Honneur, vraiment ? Love me do. Pfff...

11:15 PM

La blague du tri sélectif (dans un monde de merde) 7/27/2003  
L’élu de province a une mission : passionner ses administrés pour leurs poubelles. Ils ne nous parlent plus que de ça, le tri sélectif, on peut même se prendre des amendes pour avoir mis une bouteille en plastique dans un réceptacle à verre, ou que sais-je. Obsédés...
Dans le même temps les nitrates pourrissent nos terres, les voitures pourrissent notre air, les dégazages pourrissent nos eaux.
Le tri sélectif ? HA HA HA ! ! !

11:56 PM

 
This page is powered by Blogger.